23 novembre 2018

La guerre pour des programmeurs...

Journal de Québec, Diane Tremblay, le 23 novembre 2018

Encourager l’automatisation par l’achat d’équipement est une chose, mais trouver le personnel pour créer et opérer des robots en est une autre, estime Louis Roy, PDG de Groupe Optel de Québec, qui a dû consentir à des hausses salariales de 7,5 % pour garder ses programmeurs.
Voir article complet